Mardi 16 septembre 2014 2 16 /09 /Sep /2014 10:08

Il ne fait plus de scène "Schmoll" depuis 2011 mais son public l'aime toujours autant. Eddy Mitchell, de son vrai nom Claude Moine a débuté dans les années 60 avec "Les chaussettes noires". Le parcours en solitaire lui ira finalement mieux et on ne compte plus les succès accumulés en quarante ans de carrière. Le cinéma lui a aussi fait les yeux doux et si on peut le revoir aujourd'hui quelque part, ce sera plus sur un plateau de tournage. L'homme privé est plutôt réservé, timide mais néanmoins gentil et affable. Il possède aussi une solide culture générale en dehors du cinéma qu'il affectionne tout particulièrement. Eddy Mitchell, 72 ans, est un grand sage de la profession.Eddy.jpg

Par Pascal Djemaa
Ecrire un commentaire - Voir les 23 commentaires
Lundi 25 août 2014 1 25 /08 /Août /2014 21:02

Je suis content d'avoir revu sur scène le génial Gérald Dahan, imitateur et auteur de canulars dont on se souvient encore ! Ce brillant garçon était l'invité du Festival des Humoristes de Tournon en Ardèche. Il nous a offert deux heures de spectacle endiablées avec des imitations brillantes comme le président actuel, Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac et les chanteurs : Johnny, Julien Clerc, Bruel... On ne peut pas dire qu'il est méchant ou cruel. Il frappe, certes, mais les humoristes des temps modernes frappent souvent fort. L'actualité lui donne des occasions uniques de nous en mettre plein la vue ! Inutile de préciser que le président Hollande n'y échappe pas... En tous les cas, vous pouvez allez applaudir Gérald dans votre ville, dans votre région car vous allez oublier les soucis quotidiens pendant quelques heures. Et ça fait toujours du bien.GEDC0472.JPG

Par Pascal Djemaa
Ecrire un commentaire - Voir les 8 commentaires
Dimanche 17 août 2014 7 17 /08 /Août /2014 08:57

La France avec ses nombreuses régions et départements d'Outre-Mer compte une variété intéressante de dialectes et patois locaux dont certains sont en voie de perdition. Dans la Drôme où je réside, je n'entends plus guère des anciens parler comme autrefois ! Idem en Ardèche... Et dans vos régions, dites-moi s'il subsiste encore ces patois qui faisaient le charme de notre pays. Dans les villages, on parlait et on chantait en patois. Comme une marque de reconnaissance de sa région... J'espère qu'il reste encore de belles choses à découvrir et entendre.patois-001.jpg

Par Pascal Djemaa
Ecrire un commentaire - Voir les 22 commentaires
Mardi 5 août 2014 2 05 /08 /Août /2014 08:44

Il faut que je livre quelque chose dont je n'ai jamais voulu parler publiquement et qui remonte à trente ans... Le samedi 4 août 1984, j'avais seize ans et j'étais chez un ami de dix-sept ans avec qui je m'entendais bien. Ses parents étaient partis dans leur appartement sur la Côte et nous étions restés dans la cour de la maison de son grand-père. La semaine précédente, nous avions fait connaissance d'un voisin de mon pote, âgé de 42 ans. Il était sympa et parlait de tout et de rien. Toutefois, sans vraiment nous connaître, il avait commencé à parler de sexe devant les ados que nous étions. Rien de méchant mais c'était surprenant. Bref, le samedi 4 août, nous revoyions débarquer le voisin dans la cour et  nous l'invitons à boire un verre de cidre ! Mais très vite, les allusions se font de plus en plus précises et comme un imbécile, je l'attire dans un cabanon appartenant au grand-père de mon pote. Ce cabanon contenait les bibelots et la brocante de mon ami. M. X voulait nous convier à nous déshabiller pour voir nos attributs et faire un concours ! Lol. Avec le temps qui a passé, je me rends compte que nous étions vachement hilares à l'époque. Oh, il n'était pas terrible cet homme-là mais il a lourdement insisté et en fin d'après-midi, nous avons été obligés de le mettre à la porte. Mon pote ne voulait plus le revoir. Personnellement, je l'ai revu plusieurs fois et je rigolais plutôt de sa connerie ! Trois ans plus tard, le malheureux est décédé d'un cancer. Trente ans plus tard, j'ose le dire : je ne lui en veux pas.  Il n'a jamais usé de violence mais faisait partie de ces "doux obsédés" qu'on pouvait remettre à l'endroit très vite en les intimidant ! Tout cela s'est passé le 4 août 1984...

Par Pascal Djemaa
Ecrire un commentaire - Voir les 31 commentaires
Lundi 28 juillet 2014 1 28 /07 /Juil /2014 20:42

J'ai choisi une fois de plus de rester à domicile pour écrire un nouveau livre ! Mais de temps en temps, je prends le large pour me dépayser dans mon département de la Drôme et dans les régions limitrophes. Je dois avouer que je prends jamais de longues vacances, en France ou à l'étranger. Cela n'est pas un handicap, selon moi, je préfère savourer une ou deux journées dans des contrées proches presque inconnues. Et vous, dites-moi quelle destination vous intéresse en période estivale? Bel été à tous !P1120791

Par Pascal Djemaa
Ecrire un commentaire - Voir les 16 commentaires
Vendredi 18 juillet 2014 5 18 /07 /Juil /2014 09:26

Discrète mais toujours aussi puissante sur scène, la sublime Emmanuelle Béart est venue enchanter le public grâce à des lectures de Mozart dans un festival drômois de renom en juillet. La comédienne, César de la meilleure actrice en 1987 avec "Manon des sources", est tombé sous le charme de la Drôme. Les petits villages situés au pied du Diois ou du Vercors ne la laissent pas indifférente. Emmanuelle Béart est une actrice très prisée mais également une femme engagée qui déteste "le snobisme et le racisme" et apprécie parfois la solitude. J'ai eu la chance de la croiser brièvement à Saoû où se déroule le festival consacré à Mozart depuis 1989. Un coup de chapeau à tous les bénévoles qui s'affairent chaque année à la même période pour offrir et permettre la tenue d'évènements musicaux de qualité. A noter enfin cette annéemes-photos-.-3807.JPG la venue du grand compositeur Michel Portal. Tout est dit.

Par Pascal Djemaa
Ecrire un commentaire - Voir les 13 commentaires
Jeudi 10 juillet 2014 4 10 /07 /Juil /2014 10:19

C'est bon ! Enfin, mon bouquin est sorti des presses du sud de la France pour être distribué dans tous les coins de France et de Navarre. "Coluche, humoriste et humaniste", 190 pages, une huitaine de photos rares, est vendu dans toutes les librairies au prix de 20 €. Je suis particulièrement fier d'avoir écrit ce livre qui est consacré - une fois de plus diront certains- à la carrière de Coluche mais surtout aux Restos du Coeur et à la misère qui n'a cessé de progresser depuis les années 80. La presse locale commence à me faire des articles mais j'aimerais bien bénéficier d'autres échos plus "larges"! Bref, celles qui ceux qui aiment bouquiner des biographies simples sans esprit de polémique, "gentilles", peuvent se procurer cet ouvrage de partout en France et sur le net. Bonnes vacances !pascal.jpg

Par Pascal Djemaa
Ecrire un commentaire - Voir les 19 commentaires
Mardi 8 juillet 2014 2 08 /07 /Juil /2014 16:33

Les médias nous le disent : la solitude frappe de plus en plus tout le monde dans notre pays. Selon eux, plus de cinq millions de Français connaîtraient les affres de la solitude. C'est un million de plus qu'en 2010, date de la précédente enquête de la Fondation sur les Solitudes. En cause : la crise. La progression est la plus forte chez les inactifs, les bas revenus et les moins de quarante ans. Cette dernière catégorie connaissant une hausse notable depuis quatre ans. Bien entendu, les seniors sont les plus touchés avec la perte d'autonomie et la maladie conjuguées, le cocktail est souvent mortel... Un Français sur quatre n'entretient pas des relations amicales soutenues. Et l'ordinateur ne semble pas faire grand-chose contre ce désastre qui n'est pas près de s'arrêter. Que faire ? En cas de crise sociale, économique, matérielle et morale, la réponse ne se trouve pas d'un claquement de doigt. Mais le plus inquiètant est de voir que même les jeunes ne sont pas épargnés par cette horreur ! Gageons que la tendance s'inversera un jour parce que sans lien minimum, une société peut virer dans la sauvagerie et même mourir de sa belle mort. Ce serait une tragédie complète. A éviter.solitude.jpg

Par Pascal Djemaa
Ecrire un commentaire - Voir les 29 commentaires
Dimanche 22 juin 2014 7 22 /06 /Juin /2014 14:55

Il aura suffit que le mouvement de colère se durcisse pour que bon nombre de personnes découvrent l'envers du décor des intermittents du spectacle. Ce sont ces gens qui bossent dur, parfois très durement, pas toujours dans de bonnes conditions salariales, et assurent la bonne tenue des spectacles et autres évènements culturels en France. Comme en 2003, ces salariés souvent précarisés, sont sur le terrain et font connaître leurs revendications tout en "sucrant" nombre de manifestations destinées au public. Il semble que le bras de fer va durer longtemps entre un gouvernement qui a adopté la demande du MEDEF de faire "basculer" le régime des intermittents du spectacle dans le cadre plus général de l'assurance-chômage et ces derniers qui voient dans ces mesures "une précarisation généralisée des professions du spectacle vivant". Les négociations n'en finissent plus et les manifestants sont nombreux à crier leur réprobation dans le pays. Ils ne sont pas les seuls à clamer la réalité des injustices sociales et professionnelles; d'autres professions tirent aussi la sonnette d'alarme. A noter que les intermittents du spectacle, loin d'être tous des privilégiés, étaient quand même plus de 250.000 en 2011 soit le double en dix ans.13758857265_0afed700df.jpg

Par Pascal Djemaa
Ecrire un commentaire - Voir les 12 commentaires
Mercredi 11 juin 2014 3 11 /06 /Juin /2014 09:51

Il existe des personnalités du spectacle très sympas et qui font plaisir à rencontrer. Véronique Genest fait partie de ces actrices qui savent côtoyer leur public en toute simplicité. A la gare TGV d'Alixan dans la Drôme, nous nous sommes retrouvés brièvement avant son départ pour sa séance de signatures dans une librairie d'Aubenas en Ardèche_DSC0811.jpg Un court instant qui restera comme un bon souvenir sympathique !

Par Pascal Djemaa
Ecrire un commentaire - Voir les 12 commentaires

Présentation

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés