Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2010 6 14 /08 /août /2010 16:32

Artiste d'origine lyonnaise, Henri Ughetto peint depuis l'âge de quatorze ans et comme à exposer deux ans plus tard. Il tombe gravement malade à 22 ans et les médecins le déclarent mort en août 1963. Trépané, miraculé de la vie, il devient fasciné par la décomposition des corps humains et le sang. En 1965, il réalise son premier mannequin imputrescible et peint uniquement des gouttes de sang. L'artiste fait scandale ou suscite l'admiration avec des milliers d'oeufs peints et couverts de gouttes de sang. Henri s'entoure de squelettes et continue d'exposer dans les galeries du monde entier. Son oeuvre constituée sur un demi-siècle est dérangeante, obsessionnelle, érotique et drôle. Il y a quelques années, Ughetto est venu avec ses créations singulières dans le Musée International de la Chaussure de Romans. Le public n'est pas resté indifférent devant ces murs recouverts par la mort recouverte de fruits, légumes et autres fleurs... A découvrir si vous aimez vous plonger dans les univers morbides nous rappelant que nous pourrissons tous un jour ou l'autre. (Photo : Quentin Bourguignon )souchaud03.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Pascal Djemaa
commenter cet article

commentaires

galerie francoise souchaud 16/02/2011 12:07


Monsieur Djemaa, je vous remercie de mettre le nom du photographe de cette photo d' Henri Ughetto , c'est à dire Quentin Bourguignon et courtesy galerie souchaud lyon et je vous remercie de cet
article qui honore sa mémoire

bien cordialement

francoise souchaud 06 87 95 17 98


Pascal Djemaa 20/02/2011 22:45



Sans souci. Pardon pour cet oubli. Pascal



Laudith 26/08/2010 11:48


Merci pour ce partage, je découvre cet artiste avec grand plaisir.

Belle journée à vous.


L 25/08/2010 09:40


De retour de vacances, je découvre avec plaisirs mes nouveaux commentaires ! Merci


Gwen 24/08/2010 16:38


Je pense qu'après être "revenu" à la vie, on ne s'en sort pas sans dégâts, et si sa manière de s'exprimer lui permet d'exorciser ses démons, c'est une chance pour lui. D'autant plus que l'oeuvre
présentée est colorée, farfelue, et pleine d'humour.
Une chose cependant : vous ne dites pas s'il peint avec du sang (mais dans ce cas il brunirait) ou tout bonnement à la peintue.
Tinguely faisait des choses comparables, mais moins colorées !
Gwen


krystele 24/08/2010 01:07


coucou

désolé pour ma longue absence mais en ce moment 47h au boulot par semaine donc pas trop le temps d' aller sur l'ordi bonne soirée krystele


Présentation

  • : Le blog de Pascal Djemaa
  • Le blog de Pascal Djemaa
  • : A travers mon blog je souhaite vous faire partager mes passions: l'écriture et le cinéma...
  • Contact

Recherche

Archives