Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 18:57
C'était un homme amateur de bons mots et de bonne table. Pierre Doris est parti au paradis des humoristes à l'âge de 90 ans ce mois-ci. Plus d'un demi-siècle de cinéma, plusieurs rôles mémorables sur les planches, ce  type avait un sacré tempérament qui ne laissait pas le public indifférent. Je l'ai rencontré dans le cadre de mon boulot en 2000 sur les planches du théâtre le Rhône à Valence et ce fut une belle rencontre. Il jouait avec Sophie Darel et Bernard Mabille "Le centenaire", une pièce qui lui allait comme un gant! Malheureusement, il ne sera pas devenu centenaire pour de vrai mais son souvenir va , je l'espère,  perdurer sur de nombreuses générations!
Partager cet article
Repost0
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 00:39
Deuxième livre de l'année et septième de ma carrière littéraire, "Bourvil, quand le rire rimait avec tendresse" sort en novembre aux Editions Autres Temps. Je le présenterai dans le cadre du salon du livre de Romans qui se tiendra les 14 et 15 novembre aux Cordeliers. Mon éditeur est content car il a les trois têtes d'affiche du cinéma français réunies dans un coffret pour les fêtes: Fernandel, Louis de Funès et Bourvil. Ce dernier nous a quittés en septembre 1970 au terme d'une carrière qui a duré 25 ans. Une cinquantaine de films et des dizaines de chansons composent ce parcours marqué par une triste fin à l'âge de 53 ans. Le maladie de Kahler a emporté notre comique tendre et sympathique. Je suis content d'avoir écrit ce livre-hommage après mon premier roman historique. Mais je songe déjà à faire un nouvel ouvrage sur un comique gentil de la télévision qui imite bien. Vous ne voyez pas qui?
Partager cet article
Repost0
26 septembre 2009 6 26 /09 /septembre /2009 08:18

La foire du Dauphiné ouvre ses portes ce matin à Romans dans la Drôme. C'est parti pour une semaine de commerce avec 500 exposants venus de toute la région et une série de spectacles évènementiels. Les "people" sont conviés à venir sur le podium central cette année sous la férule de Michel Vagnoux, infatigable directeur de cette foire magistrale. Dave sera là le samedi 26 pour commencer en musique et en chansons! Le lendemain, le 27 septembre, l'émeute sera au rendez-vous avec une partie de l'équipe de "Plus belle la vie"! Des milliers de visiteurs attendus!  Sophie Favier prendra le relais lundi avec la journée de la femme ( entrée gratuite pour ces dames). Le grand frère Pascal sera également de la partie sur le vaste site dédié au commerce et à l'animation. La fin de semaine se concluera avec Vicent Mac Doom et Magloire, les deux célèbrités blacks de la TV. La foire du Dauphiné est une institution de la région romanaise qui a déplacé en une semaine l'an dernier plus de 110.000 personnes! Une équipe compétente et aguerrie présidée par Jean Robin permet la bonne tenue de cette manifestation qui va attirer cette année encore plus de monde, n'en doutons pas! Si vous passez par chez moi,arrêtez-vous à la foire de Romans!

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2009 1 07 /09 /septembre /2009 15:46

Le 21 août 1980, l'inteprète des "Dalton" quittait la scène définitivement à des milliers de kilomètres de Paris. Joe Dassin avait 42 ans et deux fils. Sa carrière avait duré de son vivant une bonne quinzaine d'années. Combien de tubes? Enormément quand on arrive à compter ce que l'on fredonne tous les jours. En 1975, son succès planétaire se nomme "L'été indien". On y danse encore dessus lors des soirées privées ou non. Joe Dassin s'est toujours défendu d'être un "chanteur populaire" dans le sens noble du terme. Des titres nombreux témoignent de cette volonté de "faire passer un refrain bien jouissif sans faire passer de message". L'amour avec "Si tu t'appelles mélancolie" ou "A toi".  L'humour  avec " Mosquito" ou "Faut pas faire de la peine à John". Sans oublier les reprises de certains grands standards américains. Joe Dassin a effectué un passage pas assez long mais suffisant pour montrer l'étendue de ses talents. C'était un artiste complet capable de chanter et de jouer au lasso en même temps. Un homme simple qui savait ce qui marchait auprès du public. Beaucoup d'hommages lui ont été rendus et son souvenir perdure. Comme une juste reconnaissance à celui qu'on avait souvent vu en blanc, suite aux conseils de son ami Henri Salvador.

Partager cet article
Repost0
31 août 2009 1 31 /08 /août /2009 22:54
Il y a 57 ans, près de Lurs dans les hautes-Alpes, la famille Drummond était assassinée en pleine nuit près de la ferme de la famille Dominici, baptisée la "Grand-Terre". Nombre d'entre nous se souviennent de ce fait-divers horrible qui aura fait couler beaucoup d'encre et de salive. Un couple de touristes britanniques avec leur petite fille étaient retrouvés en août 1952 lâchement tués au bord d'une route. L'enquête menée alors devait emmener le vieux patriarche Gaston Dominici aux assises de Digne pour se faire condamner à mort avant d'être grâcié plus tard par le général de Gaulle et enfin libéré. Les partisans et les adversaires des Dominici se sont presque battus pour défendre leurs théses. Le cinéma sous la direction de Bernard - Aubert se penche sur cette affaire avec Jean Gabin en tête d'affiche. Ce film tourné en 1973 est  une belle réussite et la distribution conforte ce long métrage. On sait que Gabin ne croyait pas à la culpabilité du patriarche du clan. L'acteur sur ses vieux jours, réalise une prouesse artistique supplémentaire parmi ses 96 rôles. Plus tard, la télévision nous offrira en 2004 une autre prestation également sympathique et bien interprétée par Michel Serrault qui fait face à Michel Blanc dans la peau du redoutable commissaire Sébeille. Reste quand même un parfum de mystère au sujet de ce triple meurtre; un ouvrage paru dans les années 90 démontre qu'il s'agirait plutôt d'une affaire politique mêlant les services secrets des pays de l'est, à l'époque de la "guerre froide".
Partager cet article
Repost0
4 août 2009 2 04 /08 /août /2009 13:11

Quelques imitations pour vous souhaiter la bienvenue sur ce blog! Bonnes vacances! Pascal.
Partager cet article
Repost0
31 juillet 2009 5 31 /07 /juillet /2009 09:08
Parti en novembre 2006, ce grand comédien aura tourné plus de 120 films et joué dans de nombreuses pièces de théâtre dont la dernière en 1997 "Les côtelettes" qui n'est pas passée inaperçue! Philippe Noiret était selon le mot de son ami Jean Rochefort, "un des derniers géants du cinéma  français". Il était le mari de la comédienne Monique Chaumette et dont il avait eu une fille, Frédérique, devenue scénariste. On se souvient encore de "Alexandre le bienheureux", du "Vieux fusil",  des "Ripoux" ou encore de "La vie et rien d'autre". Noiret, comédien formé à la dure école du cabaret, a connu toutes les modes cinématographiques tout en restant debout, impérial dans ses rôles avec une voix inimitable. Cultivé, épicurien, subtil, l'acteur savait aussi savourer la nature et adorait par exemple les chevaux. Deux césars, un prix d'interprétation à la Mostra de Venise, Philippe Noiret aura été très justement récompensé pour certaines de ses compositions mémorables. Depuis sa disparition, un vide n'a pas été comblé. Et ne le sera probablement jamais. ( générique du film "Le vieux fusil" réalisé en 1975 par Robert Enrico avec une musique signée François de Roubaix)
Partager cet article
Repost0
27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 17:29

Des jeunes étudiants se prononcent sur le "cas" Pascal Djemaa. A voir!
Partager cet article
Repost0
12 juillet 2009 7 12 /07 /juillet /2009 17:59
Partager cet article
Repost0
28 juin 2009 7 28 /06 /juin /2009 19:14
Nous avons fait une visite amicale à Irigny en banlieue de Lyon à l'équipe de "Louis la brocante". La série connaît un certain succès depuis quelques années en raison certainement de la personne de Victor Lanoux accompagnée par Evelyne Buyle. Les épisodes sont tournés en province et nous avons eu la chance de voir les comédiens d'abord à Hauterives, sur le site du Palais idéal construit par le facteur Cheval. Ensuite, retour en banlieue de Lyon où la célèbre brocante a été "fabriquée" dans un cadre magnifique. Nous avons eu droit à une demi-heure sympathique grâce à la production. Victor Lanoux s'est montré affable et ouvert malgré la maladie qui l'handicape parfois. Je lui avais emmené tous les journaux qui lui avaient consacré des articles lors de son passage drômois. L'acteur m'a remercié tout en s'amusant à montrer la une du "Dauphiné" après les prises de vues. "Louis la brocante" fait partie de ces téléfims qui délassent un peu l'esprit loin d'une violence coutumière sur les petits écrans. Bonne continuation!
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Pascal Djemaa
  • : A travers mon blog je souhaite vous faire partager mes passions: l'écriture et le cinéma...
  • Contact

Recherche

Archives