Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 09:15
patrick_topaloff.jpgLes semaines se suivent et les disparitions aussi. Patrick Topaloff a tiré sa révérence sans prévenir il y a quelques jours. Je le revois encore à la Foire du Dauphiné l'an dernier sur le podium central faire le fou devant son public. C'était un sacré bonhomme ce Topaloff ! Il avait débuté grâce notamment à Claude François qui l'avait propulsé en haut de l'affiche avec  "J'ai bien mangé, j'ai bien bu" au début des années 70. Il avait fait par la suite une belle carrière en radio et à la télévision avec son genre déjanté et rigolard. Avec Sim, il parodie le titre-phare de "Grease" en 1979 et vend un millions de 45 tours. Patrick a connu un moment à vide avec une pension alimentaire énorme qui l'envoie à la rue. Il remonte sur scène à la fin des années 90 avec le soutien de son avocat qui est également sa compagne. Dans la tournée "Age tendre et tête de bois"; il faisait merveille en Monsieur Loyal... Et puis il nous a quittés en plein succès. Adieu, Patrick et merci pour ces moments de détente !
Partager cet article
Repost0
6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 19:40
On ne dirait pas qu'il est sexagénaire l'ami Dave ! Présent dans ma région plusieurs fois avec son agent Michel Habert, le chanteur à succès vient ce soir remplir la salle des Cordeliers à l'invitation de la Charrette, le café-théâtre de Romans si cher à Christian Vinson. Dave est pour moi l'un de ces artistes populaires promenant sa silhouette et ses célèbres refrains sur toutes les scènes de France et de Navarre. Certains le trouvent démodé ou "has been" mais personnellement je le défends comme un bon interprète de la chanson française. Après tout, on peut aimer le cinéma d'art et d'essai et regarder "La grande vadrouille" ! Pour la chanson, c'est pareil : Léo Ferré et Dave peuvent s'écouter malgré une opposition très nette de leurs genres ! En première partie de ce spectacle, nous avon Florent Peyre, un humoriste qui promet et dont les premiers pas sont prometteurs !P1160272
Partager cet article
Repost0
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 15:39
Une petite histoire de la grande histoire du cinéma que je vous fais partager sur ce blog : c'est Raymond Bernard (1891-1977) qui la raconta pour la télévision en 1973 dans une émission intitulée "Archives du 20ème siècle". Le réalisateur évoquait le tournage du "Miracle des loups" (1924) et l'arrivée dans les murs de Carcassonne de Romuald Joubé ( 1876-1949) acteur de composition, vedette à l'Odéon. Ce comédien avait dit à Raymond Bernard apprenant qu'il allait tourner dans cette ville : "Mais je suis né tout près de cette cité ! Et quand j'arrive à Carcassonne, les murailles pleurent ! ". Il ne croyait pas si bien dire... Rejoingnant l'équipe du film, Romuald arrive dans sa petite voiture devant le pont-levis et crie de sa voix magnfique et théâtrale : "Voilà Joubé! Voilà Joubé!". Il entre et dans la première rue qu'il traverse doucement...il prend le contenu d'un vase de nuit sur la tête ! Une arrivée drôlement saluée pour celui qui campait Charles le Téméraire dans ce chef-d'oeuvre du cinéma !Romuald_joube.png
Partager cet article
Repost0
13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 09:58
J'ai vu hier soir la pièce Philoctète de Jean-Pierre Siméon avec Laurent Terzieff en héritier de l'arc et des flèches d'Héraclès. Cet immense comédien que je ne connaissais pas vraiment sinon plus par le cinéma pour ses compositions époustouflantes, livre sur scène d'incroyables combats où l'absolu est dans chaque acte. Avec la troupe du TNP, ils s'emparent de Philoctète dans un théâtre dépouillé, métaphore de l'île déserte, mais aussi de la lutte entre la souffrance et l'orgueil à laquelle se livre le héros : choisir entre sa condition d'homme et l'humanité. Le Philoctète de Jean-Pierre Siméon suit fidèlement le dessin de la pièce de Sophocle et en retient la plupart des motifs visibles. Alors il ne s'agit bien sûr pas d'une pièce de boulevard mais ce jeu est prenant selon moi et vous administre une peinture poignante du héros grec portée au sommet par un Laurent Terzieff au mieux de sa forme.
P1240550.JPG
Partager cet article
Repost0
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 11:30
133_83805.jpgVoilà une question que je souhaite poser à nos amis internautes depuis longtemps: Fréquentez-vous souvent les salles obscures ? Personnellement, au risque de surprendre, je ne me rends pas trop au cinéma sauf depuis le début de l'année avec des films comme "Gainsbourg, vie héroïque" ou  " Le siffleur". Sans oublier "Océans" que j'ai inscrit sur mon agenda. Je sais que les prix dissuadent pas mal de gens pour se déplacer dans une salle. Mais le cinéma reste le cinéma avec ses traditions et ses rites même si les glaces et les pop-corn ont quelque peu disparu ces dernières décennies. Tout comme les actualités et parfois la projection de courts métrages. Bon, dites-moi en guise de réponse si vous bougez encore le samedi soir ou dans la semaine après avoir lu une critique ou tout simplement un titre sur l'affiche. Merci d'avance!titanic_ver3.jpg
Partager cet article
Repost0
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 14:04

Raimu a tourné son premier film à 29 ans qui s'intitulait "Godasse fumiste" en 1912. Le court métrage a été sauvé par Jean-Louis Bompoint qui l'a sonorisé et restauré pour notre plaisir ! A découvrir d'urgence.
Partager cet article
Repost0
29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 13:05

Je pense que vous aimerez  revoir ou découvrir Pierre Repp disparu en 1986, le roi de la bafouille et du dérapage verbal! Un bonheur selon moi de rire en revoyant ce comique très doué !
Partager cet article
Repost0
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 23:29
Ils s'en vont tous nos grands artistes ! Après Doris, voici un autre "vieux de la vieille" qui a tiré sa révérence après une longue maladie : Roger Pierre.  Connu surtout pour avoir formé un duo inoubliable dès 1947 avec Jean-Marc Thibault, Roger Pierre a brûlé les planches de nombreux théâtres et salles de spectacles pendant des décennies.  Il aura tourné également de nombreux films dont le dernier en 2009 sous la direction d'Alain Resnais. J'ai rencontré Roger Pierre plusieurs fois dans le cadre d'interviews mémorables auxquelles il se prêtait avec sympathie et humour. Il avait un talent formidable et un jeu qui passait très bien avec cette voix inimitable. Personnellement, je garde un excellent souvenir de cet artiste soigné et distingué qui plaisait encore et toujours à son public. Pour mon livre sur Bourvil, il a bien voulu me laisser un témoignage important. Maintenant, je vais dire que le spectacle continue pour reprendre la formule classique. Oui, mais il continue sans vous ce spectacle. Et parfois, ce sera triste...
Partager cet article
Repost0
1 janvier 2010 5 01 /01 /janvier /2010 16:25
Je vous souhaite à tous une très bonne année 2010 pleine de réussite, d'amour et de bonheur. Bien entendu, je n'oublierai pas de rappeler que la santé est primordiale car sans elle on ne peut rien faire et encore moins entreprendre. Que 2010 chasse les sales évènements dont on se passerait bien dans l'actualité mais dans mon fort intérieur je sais malheureusement qu'il ne faut guère se faire des illusions...Une année qui s'ouvre c'est aussi un peu de temps qui passe encore plus vite. 42 ans au mois de mars...déjà...je ne pensais pas avoir passé tout ce temps-là. Je vais me remettre au travail pour un huitième sujet littéraire. Quoi faire? Je me tâte car plusieurs projets sont possibles. J'espère que vous serez encore plus nombreux à lire et à vous cultiver ce qui permet de développer le sens critique et d'affiner le goût tout en évitant parfois de s'emporter sur bien des sujets d'actualité. Allez, je vous laisse profoter des dernières joies en famille avant de retrouver sa routine dès lundi. Meilleurs voeux encore à tout le monde !4233331548_bb7b6b7713.jpg
Partager cet article
Repost0
3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 22:51
Le temps défile à une vitesse extraordinaire ! Vingt-quatre ans déjà que Thierry Le Luron a tiré sa révérence à l'âge de 34 ans. L'imitateur- humoriste vedette des années 70-80 a laissé un grand vide et malheureusement les jeunes générations ont du mal à le découvrir aujourd'hui contrairement à un Coluche qui a marqué son temps avec les Restos du Coeur. Thierry Le Luron aux 100 visages était un prince du rire caustique féroce mais jamais vulgaire. En 2006, pour le vingtième anniversaire de sa mort, j'ai publié un ouvrage intitulé "Mémoire de Thierry Le Luron"  aux Editions Autres Temps dans lequel 80 personnalités du spectacle m'ont laissé des témoignages inédits. Le livre est presque épuisé mais il m'en reste quelques-uns à la disposition d'éventuels lecteurs. Les personnes intéressées peuvent me contacter : Pascal  Djemaa- 1 rue de Dunkerque prolongée- 26300 Bourg-de-Péage. Chaque exemplaire est vendu 20 euros frais de port  compris. Réglement à mon nom. Merci d'avance.
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Pascal Djemaa
  • : A travers mon blog je souhaite vous faire partager mes passions: l'écriture et le cinéma...
  • Contact

Recherche

Archives