Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 22:42

"La vie est courte,après tout" est publié le 6 mars prochain chez Jean-Claude Lattès, L'auteure se nomme Martine Simon-Le Luron et n'est autre que la propre soeur de l'artiste disparu en novembre 1986. La soeur de Thierry évoque surtout dans ce nouvel ouvrage évoque la disparition de l'imitateur en livrant le mot terrible du Sida. Elle fait en quelque sorte une révélation avec des anecdotes inédites ainsi que des photos jamais publiées. Une révélation ? N'exagérons rien. Dans les années qui ont suivi la mort de Le Luron, les personnes avisées savaient bien de quoi était décécé le jeune génie du music-hall. Jean-Claude Brialy et Line Renaud ont confié dans des journaux "people" la véritable nature du mal dont souffrait leur ami. Personnellement, dans le livre que j'avais écris et publié en 2006, "Mémoire de Thierry Le Luron", je ne faisais pas mystère de ce sujet mais je m'en tenais à une évidente discrétion. Autres temps, autres moeurs, il est de bon ton de tout livrer même si la vérité est déjà connue du plus grand nombre. Enfin, je préfère retenir Thierry Le Luron côté scène plutôt que de tomber parfois dans ce voyeurisme auquel nous succombons souvent, pauvres humains que nous sommes. Pardon, Thierry...1068646-archives-affiche-du-dernier-spectacle-620x0-2

Partager cet article

Repost 0
Published by Pascal Djemaa
commenter cet article

commentaires

Tietie007 22/10/2013 19:55

Un comique que j'aimais beaucoup.

Gwen 12/03/2013 19:00

Pourquoi ne faut-il pas évoquer la mort par le sida ? Parce qu'il s'agit de sexe sans doute, et que le relent d'homosexualité reste encore plus ou moins répréhensible dans l'esprit des gens, même
s'il n'est plus un sujet vraiment tabou...
Fernandel est mort d'un cancer du poumon : ça on peut l'écrire sans choquer. Pourquoi ?
La tuberculose dans un passé proche, était aussi un sujet tabou : la crainte de la contagion était réelle (alors que le sida ne l'est que par relations intimes). Les familles atteintes voyaient
leur vie bouleversée et elles étaient mises au ban de la société : comme le sida en somme, et c'est peut-être pour cela que le silence se prolonge...
Gwen

chacha et ely 10/03/2013 13:39

je l'adorait bon dimanche

antilles 07/03/2013 22:38

passe un excellent vendredi, kiss

maevina 07/03/2013 08:59

déjà si longtemps qu'il n'est plus !! le temps passe vite je suis étonnée que l"on ne l'entende pas plus dans les émissions souvenirs , n'est il toujours pas politiquement correct ??

Présentation

  • : Le blog de Pascal Djemaa
  • Le blog de Pascal Djemaa
  • : A travers mon blog je souhaite vous faire partager mes passions: l'écriture et le cinéma...
  • Contact

Recherche

Archives