Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 16:44
Vraiment, je suis anéanti après avoir appris une nouvelle pareille. Tant pis si mon blog devient une liste noire des disparus du spectacle mais je ne peux pas ignorer la disparition de Jean Ferrat, ce "monstre sacré" de la chanson. Je viens d'apprendre sa mort à l'hôpital d'Aubenas où il était hospitalisé depuis quelques jours. Ferrat, c'est toute une époque avec des textes qui resteront à jamais pour les siècles à venir. "Potemkine", "Aimer à perdre la raison", "Que serais-je sans toi ?" ou "La montagne". Les titres se succèdent dans ma tête...Je n'oublierai jamais les rencontres journalistiques avec cet artiste discret et réservé. A chaque fois, je suis resté marqué par la simplicité de ce géant qui ne souhaitait pas remonter sur scène ces dernières années. Il avait ses idées de gauche qui ne sont pas les miennes mais je m'inclinais devant lui qui n'avait jamais oublié que des militants communistes l'avaient sauvé de la déportation.  Ses passages télévisés étaient devenus rares sauf chez Michel Drucker qui parvenait à le convier devant les téléspectateurs pendant deux heures à la télévision. Ce soir, je vais l'écouter en écrivant sur l'ordinateur. C'est bien le moins que je puisse faire. Jean Ferrat né en décembre 1930 avait 79 ans.P1250606.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Pascal Djemaa
commenter cet article

commentaires

Chantal 13/04/2010 17:57


Bonsoir et merci pour votre passage sur mon blog.

Je me suis arrêtée sur votre article Jean Ferrat car j'aimais beaucoup ses textes ET sa VOIX. Vous avez de la chance de l'avoir rencontré !
Amitiés et à bientôt
Chantal


dame de choeur 05/04/2010 19:37


un grand homme effectivement d'une très grande simplicité ....ses textes engagés étaient de pures vérités et disaient en musique ce que l'on cachait ( et que l'on cache encore aujourd'hui!!) !
chapeau l'artiste !! bonne soirée


sonja 01/04/2010 20:01


Bonsoir,
La disparition de ce grand monsieur est assez triste. Un poëte et un chanteur à la voix grave qui savait retenir l'attention. Un homme qui ne faisait pas beaucoup de bruit et qui avait l'art de
mettre à l'aise ceux qui le cotoyait. Et quelle discrétion. Sa gentillesse se lisait sur ses traits expressifs. Ce qui ne l'empêchait pas d'avoir du tempérament et dire exactement certaines
vérités.
Cela devait vraiment être un privillège que de passer un peu de temps en sa compagnie.
Je n'ai jamais cessé d'écouter ses chansons. Elles restent longtemps en résonnance après qu'on ai entendu ces si jolies paroles qui composent toutes ses poésies chantées.
Chanteurs et artistes de qualités s'évadent peu à peu... heureusement que les images et les chansons nous restent.
En tout les cas, c'est un homme qu'on n'oublie pas si facilement.
A un autre jour.
Bonne soirée
Sonia


Martine 01/04/2010 07:11


J'aime beaucoup et je suis très triste de sa disparition. C'était le chanteur préféré de mon père qui était un anti-communiste convaincu. Comme quoi Ferrat arrivait à faire l'unanimité.


Oxygene 31/03/2010 10:39


Jean Ferrat, sa voix chaude et profonde et ses merveilleuses chansons resteront à jamais gravés dans nos mémoires et dans nos coeurs.


Présentation

  • : Le blog de Pascal Djemaa
  • Le blog de Pascal Djemaa
  • : A travers mon blog je souhaite vous faire partager mes passions: l'écriture et le cinéma...
  • Contact

Recherche

Archives