Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2008 4 28 /02 /février /2008 10:26

undefinedClaude François est mort de la façon la plus stupide qui soit. Le 11 mars 1978, le chanteur à paillettes et détonnant tirait sa révérence en entrant définitivement dans la légende. Quinze ans de carrière toujours au sommet, l'art d'attirer les foules et de se rendre populaire avec des refrains qui ont été parfois jugés à tort comme un peu trop simples et sans "contenu". C'est d'ailleurs pourquoi Clo-Clo avait entamé un virage à la fin de l'année 77 en sollicitant Roda-Gill pour plaire enfin aux intellectuels grâce à de nouveaux textes. Bientôt trente ans que notre Claude François national est parti sans crier gare. En mars 1978, l'artiste s'oriente vers une carrière internationale en faisant son entrée dans le hit-parade britannique avant les USA... Le 10 mars, Claude est en Suisse pour une émission tournée à Leyzin. Dernière apparition aux côtés de ses clodettes et dernière chanson en anglais intitulée "Bordeaux rosé". Le lendemain, c'est Michel Drucker qui enregistre dans l'après-midi ses "Rendez-vous du dimanche". Sylvie Vartan est sur le plateau... Claude se lève et profite de ses derniers instants sur la terrasse ensoleillée du boulevard Exelmans. Il sera en retard comme d'habitude pour l'enregistrement... Un bain avant de partir aux studios... Quelques mots échangés avec Kathleen, sa compagne... Puis le drame en quelques secondes, Claude veut redresser une applique qui aurait du être réparée depuis un moment... On connaît la suite. Le 15 mars 1978, l'église d'Auteil est pleine à craquer tandis que dehors malgré la pluie, ils sont des milliers à venir lui dire adieu. Des cris, des hurlements, des évanouissements démontrent à quel point Claude était aimé de son public. Depuis cette année-là, on ne compte plus les ouvrages, les revues et les émissions consacrés au mythe. Claude François n'aura pas connu l'angoisse de la quarantaine. On ne lui aura pas laissé le temps de devenir un chanteur vieillissant. Mais sa fin aura permis d'en faire un éternel chanteur populaire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pascal Djemaa
commenter cet article

commentaires

Jacques Vaillant 18/01/2009 13:25

Trente ans déjà, et Claude toujours aussi présent. En relisant l'article sur ses derniers instants, je me met à verser une larme. Tant et tant de souvenir de ce grand artiste. " Salut Claude!" Des étoiles disparaissent. Toi, tu resteras, et réchaufferas nos coeurs et nos soirées toujours et encore!

Sandrine 24/12/2008 16:27

Je reviens sur cet article au sujet de Claude Francois ,article rédigé d´une maniere remarquable , d´ailleurs .
On peut se demander ce qu´aurait fait Cloclo á partir de la seconde moitié des années 80 , c´est á dire á une époque oú la vraie variété francophone commencait á s´effritait .
Je pense qu´il aurait sans doute abandoné le style chanteur sautillant pour se diriger vers des chansons plus calmes , plus nostalgiques .
Mais il est l´un des rares artistes á avoir au moins , voire plus de succes post-mortem que du temps de son vivant .
Je ne sais pas , cher Pascal , si tu te souviens du flash de Patrick Lecocq ce fameux 11 mars 1978 et dans lequel il avait annoncé cette mort subite de Claude Francois .
Cloclo fait partie des premiers grands show men francais et s´il a souvent été imité , il n´a jamais été égalé .

Sandrine 01/11/2008 09:52

Vous avez écrit lá un tres bon article sur Claude Francois .
Il est vrai que certaines de ses chansons étaient plus fait pour le divertissement et le rythme que pour la réflexion mais il en a interprété beaucoup d´autres dont les textes sont tres profonds et pertinents .
Claude Francois est et restera toujours un "monument" de la variété francaise .

Annie 08/10/2008 23:42

Merci de votre passage chez moi
J'ai survolé vos ecrits et je reviendrai
Je me souviens de cette triste journée où CloClo est mort J'ai beaucoup pleuré .Je suis toujours une de ses nombreuses fans

Véronique 28/03/2008 10:58

C'est génial ce que tu fais sur ton blog Pascal,je ne me souvient pas de cloclo car j'étais trop jeune mais je l'aime bien.
Grosses bises

Présentation

  • : Le blog de Pascal Djemaa
  • Le blog de Pascal Djemaa
  • : A travers mon blog je souhaite vous faire partager mes passions: l'écriture et le cinéma...
  • Contact

Recherche

Archives